Alhambra

Un article de Le petit narbonnais.

(Différences entre les versions)
Version du 23 décembre 2011 à 09:08 (modifier)
Wikiliz (Discuter | Contributions)

← Différence précédente
Version du 20 janvier 2012 à 13:34 (modifier) (défaire)
Wikiliz (Discuter | Contributions)

Différence suivante →
Ligne 7 : Ligne 7 :
*Rue de Belfort une partie du couvent était devenue un cinéma '''l'Alhambra''', Monsieur Pelouze avait acheté le fonds car les murs ont toujours appartenu à l'Archevêché. *Rue de Belfort une partie du couvent était devenue un cinéma '''l'Alhambra''', Monsieur Pelouze avait acheté le fonds car les murs ont toujours appartenu à l'Archevêché.
*La belle porte aujourd'hui disparu était du XVII siècle, elle fut longtemps barrée par une pancarte indiquant salle de spectacle. *La belle porte aujourd'hui disparu était du XVII siècle, elle fut longtemps barrée par une pancarte indiquant salle de spectacle.
-*La salle d'œuvres paroissiales, le cinéma. C'est une période peu glorieuse pour l'église, qu'on n'entretient guère. Sa structure fut modifié, ainsi que l'aspect du chœur en faisant disparaître les drapeaux et emblèmes royaux, puis le chœur et les chapelles furent masqués par des tentures pour établir la salle de cinéma.+*La salle d'œuvres paroissiales, le '''[[cinéma]]'''. C'est une période peu glorieuse pour l'église, qu'on n'entretient guère. Sa structure fut modifié, ainsi que l'aspect du chœur en faisant disparaître les drapeaux et emblèmes royaux, puis le chœur et les chapelles furent masqués par des tentures pour établir la salle de cinéma.
*Les anciens narbonnais se souviennent des films X, diffusés et du son stéréo... *Les anciens narbonnais se souviennent des films X, diffusés et du son stéréo...

Version du 20 janvier 2012 à 13:34


Ancien couvent des Pénitents-Blancs

  • Rue de Belfort une partie du couvent était devenue un cinéma l'Alhambra, Monsieur Pelouze avait acheté le fonds car les murs ont toujours appartenu à l'Archevêché.
  • La belle porte aujourd'hui disparu était du XVII siècle, elle fut longtemps barrée par une pancarte indiquant salle de spectacle.
  • La salle d'œuvres paroissiales, le cinéma. C'est une période peu glorieuse pour l'église, qu'on n'entretient guère. Sa structure fut modifié, ainsi que l'aspect du chœur en faisant disparaître les drapeaux et emblèmes royaux, puis le chœur et les chapelles furent masqués par des tentures pour établir la salle de cinéma.
  • Les anciens narbonnais se souviennent des films X, diffusés et du son stéréo...