Les Mont-joies

Un article de Le petit narbonnais.

[modifier] Mont-joies

L'origine serait germanique "mount-gawi" qui signifie lieu de repos accueillant et chaleureux.

  • L'eau de la ville de Narbonne à de tout temps était une préoccupation, plus particulièrement au Moyen âge.
  • Les consuls conscients de la difficulté tentèrent dans un premier temps de ramener le fleuve vers la ville puis jetèrent leur dévolu sur trois sources situées au Castellas près du château de Saint Pierre-des-clars. Ces tuyaux de poterie alimentent Narbonne en eau depuis l'époque médiévale. Pas moins de 168 mont-joies avaient été bâtis
  • Canalisation en plomb,"Telestes" était surement d'origine grecque.

[modifier] La ville devint alors ainsi propriétaire des trois sources

  • Elle obtint également le droit de construire les canalisations et ouvrages permettant de conduire l'eau jusqu'à ses remparts.
  • Ces mont-joies, sont d'anciens captages d'eaux qui amènent l'eau potable à Narbonne.
  • Ces petites constructions de pierre au toit arrondi sont toutes identiques. Au nombre de 163, toutes immatriculées jusqu'à la Place des Pyrénées de Narbonne. Elles datent du Moyen Age (février 1495). Le 31 décembre 1932 les sources de Fountfroide cessent d’alimenter la ville après plus de 4 siècles de bons et loyaux services.

Il ne reste de ces vestiges la source de St Pierre des Clars soit un tunnel de 30m sous la Combe des Chèvres.