Ernest RACT

Un article de Le petit narbonnais.


[modifier] Frère ennemi de Ferroul

  • Election d'un nouveau maire, en remplacement de Paul Roques, le conseil élit Ernest RACT Maire.
  • Frère ennemi de Ferroul, l'animosité entre les deux hommes se poursuivra tant dans la vie profane, que dans la vie de "la libre pensée " Maçonnique.
  • La presse national s'empare du sujet et sur un ton humoristique écrit : "Ce qui doit consoler Ernest FERROUL, c'est que le maire s'appelle Ernest..."